Archive | Cinema RSS feed for this section

Soirées cinés bien emmitouflées

23 Nov

Décembre est à nos portes, les bleus du changement de saison ou plutôt de l’hiver arrivent, le froid s’emparre peu à peu de nos journées d’automne et le soleil se fait de moins en moins présent. Un mélange parfait pour être en mode films de filles. Voici mes trois coups de coeur du mois, pour le cinoche et la maison:

Like Crazy 
Réalisé par Drake Doremus – En salle depuis le 11 novembre

Amour naissant, coeurs brisés, un amour retrouvé mais coeurs déchirés. Voilà la valse des amours impossibles. Avec une magnifique bande-originale incluant la chanson Dead Hearts de Stars et Can’t help falling in love with you de Ingrid Michaelson, on se questionnera tout le film s’il est vrai que “loin des yeux, loin du coeur”?

One Day 
Réalisé par Lone Scherfig – À la maison le 29 novembre
Un jour par année, un jeune homme séduisant et une jeune femme modeste se retrouvent pour célébrer leur rencontre et leur amitié. La complicité des deux personnages évoluent comme nous voyageons avec eux à travers leurs rencontres, années après années. Ce drame romantique fait également preuve que la vie se résume parfois de successions de mauvais choix, de déception, de joie et d’opportunité.
Midnight in Paris
Réalisé par Woody Allen – À la maison le 20 décembre

Comédie romantique fantaisiste qui nous fait danser à travers divers chapitres de l’histoire de l’art, fait renaître les grands artistes de la belle époque et nous fait vivre d’illusions et de contrastes. Un jeune couple d’‘américains est en visite à Paris pour quelques jours alors que la Ville lumière a beaucoup à leur partager. Une heure et demie de divertissement, à envier les aventures et rencontres de Owen Wilson dans l’Europe des années 1900.

(500) Days of Summer, une comédie romantique d’un autre genre

17 Nov

Je dois l’avouer tout de suite, les comédies romantiques avec Meg Ryan ou Kate Hudson, en général, c’est pas ma tasse de thé.

L’histoire est toujours la même : un gars et une fille se retrouvent pognés ensemble contre leur gré dans une situation quelconque, et hop, à la fin du film c’est le grand amour. En règle générale y’a l’ex-boyfriend qui débarque entre les deux. Bref : prévisible, inintéressant et pi… plate.

Mais quelques fois, un film arrive à sortir du lot et à traiter ce style différemment. C’est le cas de (500) Days of Summer de Marc Webb.

Le film avec Zooey Deschanel et Joseph Gordon-Levitt explore la relation amoureuse dans toutes ses étapes, de la rencontre à la rupture. Le découpage est désordonné, différent, mais au bout du compte cela fonctionne. On entre à pieds joints dans l’univers tellement réaliste de ses personnages.

La fille est désenchantée, elle ne croit plus au prince charmant. Le gars, lui, croit au coup de foudre et à l’amour éternel.

À tout cela s’ajoute une superbe bande-originale avec des titres des Smiths, de She & Him (Zooey Deschanel et son chum M. Ward) et même de la première dame de France: Carla Bruni !

(500) Days of Summer est un film que je conseille souvent aux tannées de la comédie romantique Bullockesque (ouahh, v’la que je créé des mots).

Et vous, connaissez-vous une comédie romantique qui brille par sa différence ?

%d blogueurs aiment cette page :